Essayer le jeu politique

118 Réponses

@74CF573Front National répondu…1 an

Renvoyé dans leur pays d'origine avec impossibilité de revenir en France et suppression de toute aide RSA, sécurité sociale, allocations à eux et leur famille.

@9WTYTLXDebout la France répondu…4 mois

@9VKW6H8Nouveau Centre répondu…6 mois

Les surveiller même si cela coute, mais pas autoriser une dérive gouvernementale en arrêtant sans justificatif. Ne pas créer de passif autorisant un gouvernement plus "dur" a dériver dans l'absolutisme

On fiche S pas seulement des islamistes mais aussi des militants écologistes, des blacks-blocs... De toutes façons on ne peut pas dans un état de droit arrêter quelqu’un pour « suspicion ». Je pense qu’il faudrait plutôt les surveiller et au moins les placer en garde-à-vue s’ils risquent de porter atteinte à des libertés fondamentales.

@9QZ4WMHLes Républicains répondu…1 an

Non, seulement s'il y a une forte probabilité pour que ces personnes passent à l'acte de manière préventive

@9N89MF7Parti Socialiste répondu…1 an

l'arrestation ne se déroule que lorsqu'il représente un danger pour autrui (moral ou physique)

@9FWH64HMouvement Démocrate répondu…1 an

Je pense qu'il faut les renvoyer au maroc en tunisie en algérie où ils pouront avoir un jugement équitable juste et à la mesure de leur crime.

@9DPGQSZDebout la France répondu…1 an

Non, tant que la Police n'a pas plus de moyens pour effectuer des tests beaucoup plus précis

@VesporiumFront de Gauche répondu…2 semaines

Non, ce n'est pas le principe des fichés S : le principe est qu'ils sont surveillés car soupçonnés, notamment d'être en lien avec des terroristes : les arrêter pour ensuite les relâcher pour ceux qui n'ont rien commis peut être contre-productif

@9Z5SYQHDebout la France répondu…3 semaines

Oui mais seulement si le nombres de fiché est réduitde le fichichage S est ridicule actuellement et à plusieurs grades inutiles

Liberté conditionnelle, la personne non coupable comprendre et tolerera mieux que d'être enfermé injustement.

@9XVRK2XLe Parti de Gauche répondu…3 mois

Il faudrait les arrêter et les laisser prouver leur innocence en échange d’une libération. Un coup de pression quoi

@9XTZP6HDebout la France répondu…3 mois

N'importe quel opposant politique réel est fiché S. Un gilet jaune un peu tranchant est fiché S et a déjà été considéré plusieurs fois par des membres du gouvernement comme terroriste. Donc non.

@9XPTGJHFront National répondu…3 mois

Non, car de telles mesures pourraient donner lieu à de sérieuses dérives autoritaires. Elle ne doit concerner que les musulmans soupçonnés de préparer de tels actes, et on pourrait éventuellement les expulser du territoire, car d'autant que je sache, les terroristes tuent au nom d'Allah, et non pas au nom de Bouddha ou de Jésus.

@9XK7VHQDebout la France répondu…3 mois

Non, car le gouvernement appose des fiches S à n'importe quel militant de l'opposition un tant soit peu radical, cette fiche n'est donc pas suffisamment fiable.

@9WCNPKPLes Républicains répondu…4 mois

Crer un renseignement très performant et si le risque est élevé arrêter les fichés S.

@9W8CX85Debout la France répondu…5 mois

Non, sauf s'ils ont exprimé /menacé/harcelé des personnes publiquement sur les réseaux sociaux

@9VP9VDTLe Parti de Gauche répondu…6 mois

Éviter d'être débile, et faire des enquêtes approfondies sur chaque personnes suspectes

@9VHZN3TFront National répondu…7 mois

Il faut renvoyer les fichiers S étranger dans leurs pays. Et arrêtez ceux avec qui il ya une preuve irréfutable qu'il prépare une attaque

@9VBCGXTLe Parti de Gauche répondu…7 mois

Oui, cependant les fichés S concernent aussi les activistes écologiste, féministe, des manifestants des gilets jaunes....je ne fais pas confiance au gouvernement actuel qui serait capable de laisser passer des islamistes et d'arrêter des sympathisants des mouvements citoyens.

@9VB82DTDebout la France répondu…7 mois

La france devrais mettre en déteention dans des centres spécialisé toutes les personnes qui sont sous surveillance pour suspicion de terrorisme (S-dossiers) jusqu'à une enquête approfondit ?

Oui, s’ils en profitent de faire des crimes mineurs ou de vendre des articles ou matériaux qu’ils ont prit de leurs logements pour les vendre illégalement

English Français