Quiz  |  Sondages  |  Partis  | 
Répondre à cetteAnswer this

Des questions plus populaires

Voir comment les électeurs sont Revêtements sur d’autres questions politiques populaires...

Le gouvernement devrait-il réglementer les sites de réseaux sociaux afin d'empêcher les fausses nouvelles et la désinformation ?

Résultats from Martinican Independence Movement

Résultats du sondage sur le Réglementation des réseaux sociaux pour la Mouvement indépendantiste martiniquais

Oui

0 votes

0%

Non

0 votes

0%

Répartition des réponses soumises par mouvement indépendantiste martiniquais.

0 oui réponses
0 pas de réponses
0 réponses qui se chevauchent

Les données incluent le nombre total de votes soumis par les visiteurs depuis le Jul 18, 2018 . Pour les utilisateurs qui répondent plus d’une fois (oui, nous le savons), seule la réponse la plus récente est comptée dans le total des résultats. La somme des pourcentages peut ne pas correspondre à 100%, car nous permettons aux utilisateurs de soumettre des positions «zone grise» qui peuvent ne pas être classées en positions oui / non.

Choisissez un filtre démographique

État

Ville

Parti

Idéologie

Site Internet

Oui Non Importance

Données basées sur les 30 jours moyenne mobile afin de réduire la variance quotidienne à partir de sources de trafic. Les totaux peuvent ne pas correspondre exactement à 100% que nous permettons aux utilisateurs de soumettre des positions "zone grise" qui ne peuvent pas être classés en oui / non positions.

En savoir plus sur la réglementation des médias sociaux

En janvier 2018, l’Allemagne a adopté la loi NetzDG exigeant que des plateformes comme Facebook, Twitter et YouTube suppriment le contenu perçu comme illégal dans les 24 heures ou sept jours, selon la charge, ou encourent une amende de 50 millions d’euros. En juillet 2018, des représentants de Facebook, Google et Twitter ont refusé au comité judiciaire de la Chambre des représentants des États-Unis de censurer le contenu pour des raisons politiques. Au cours de l’audience, les membres républicains du Congrès ont critiqué les sociétés de médias sociaux pour des pratiques politiquement motivées en supprimant certains contenus, une accusation que les entreprises ont rejetée. En avril 2018, l’Union européenne a publié une série de propositions visant à réprimer la «désinformation en ligne et les fausses nouvelles». En juin 2018, le président français Emmanuel Macron a proposé une loi qui donnerait aux autorités françaises le pouvoir de suspendre immédiatement la publication d’informations. considéré comme faux avant les élections. "  Voir les dernières nouvelles sur le Réglementation des réseaux sociaux

Discutez de cette question...